L’épuisement professionnel ou burnout est, entre autres, caractérisé par un faible sentiment d’accomplissement et par une diminution du sens de la réalisation de soi. Le coaching, dont l’hypothèse de base est que chacun a les solutions et les forces en soi pour atteindre ses objectifs, fait appel aux ressources du coaché, ceci engendre son implication dans le travail et sa motivation pour le travail. Le coaching questionne les assomptions et aligne les valeurs avec le sens afin d’accroître la satisfaction personnelle et professionnelle. Dès lors, le coaching agit, de par sa nature, contre le burnout.

Le travail de prévention par le coaching peut se faire en accompagnant les personnes à renforcer et/ou à développer des compétences et attitudes permettant de combattre le développement d’un burnout. Le coaching peut également être une intervention préventive durant les phases de redécouverte et de réapprentissage lors d’un retour au travail après un arrêt maladie.